JEU TRADITIONNEL

Nous allons faire un petit peu d'histoire...

Jeune joueur de javelot Le javelot : la pétanque du ch'ti

Le javelot est aujourd'hui à la fois un jeu traditionnel spécifique et une discipline sportive reconnue : le Javelot Tir Sur Cible (JTSC).

Le jeu de javelot est un jeu populaire qui a trouvé son développement dans le Nord de la France pour devenir une spécialité de la région au même titre que la pétanque ou la pelote basque dans le sud.

Héritier de deux armes, son homonymie avec le javelot de l'athlétisme moderne trouve son explication dans les origines antiques communes à ces deux disciplines : la lance encore appelée sagaie, javeline, haste, pilum ou javelot.

Le javelot tir sur cible n'en a pourtant gardé que la pointe, remplaçant la tige par un accessoire d'une autre arme antique, la flèche, dont il a emprunté et amplifié l'empennage pour assurer un bon équilibre dans l'air.

Cette combinaison originale est donc à l'origine de notre javelot (TSC) actuel qui a gardé ce nom en raison de son lancer manuel.

C'est qu'à partir du XIIème siècle, en ces temps de guerres avides d'armes nouvelles, que nous en trouvons trace en Champagne. Ce n'est pas encore la représentation exacte de notre javelot, mais la théorie balistique apparaît : la tige de bois a disparu, le fer effilé d'une longueur de 30 à 40 cm est équilibré dans le lancer par la fixation de plumes.

4 paires de javelot Un décret de Charles V de 1337 (guerre de Cent Ans), dans le but d'entretenir l'esprit de guerre du peuple interdit, "par esprit de sécurité et de défense, tous jeux de balles, ballon, dés et tous leurs dérivés sous menaces de lourdes peines".

Il va ainsi promouvoir les jeux à caractère militaire, et permette l'essor du javelot devenu principalement un jeu qui sera pratiqué au cours des nombreuses et longues trêves de cette longue guerre.

Au cours des XVème et XVIème siècles, le jeu va se déplacer en Flandres.

Les Flamands conquis par l'habileté des occupants espagnols au lancer du couteau transpyrénéen, ont certainement voulu adopter un jeu d'habileté à leur goût et à leur portée. Au XVIIIème siècle, la révolution supprime et interdit tous jeux d'inspiration guerrière.

Comment tenir le javelot dans la main Mise en place du plumet sur la pointe

Les confréries d'arcs et d'arbalètes sont dissoutes. Malgré ce décret, le javelot qui est devenu un jeu du Nord demeure là encore autorisé.

Des estaminets aux javelodromes : Le javelot devient alors un moyen d'émulation, d'échange, de rencontres et, par-là même un spectacle qui eut ses heures de gloire à la fin du XIXème-début du XXème siècle dans le Nord de la France.

A cette "Belle Epoque", c'est dans les arrières salles ou dans les cours des estaminets, principaux lieux de rencontre à l'époque, que les mineurs et les ouvriers pratiquent le javelot une grande convivialité.

Salle de compétition Après la seconde guerre mondiale, des associations se créent, puis des regroupements commencent à se former : Entente Minière dans le Bruaysis, Union Sportive du Javelot dans l'Arrageois.

Dans les années 1970, le javelot sort progressivement des arrières cours de cafés pour conquérir un plus large public, et en particulier celui des jeunes et des femmes.

Des salles communales ("javelodromes") sont alors mises à la disposition des associations par les municipalités, permettant en outre de jouer en toute saison. Ce jeu traditionnel envisage dès cette époque de devenir un sport à part entière.

Il lui faudra pourtant attendre 1983, après avoir réalisé la plus large union possible des clubs du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme, pour voir naître la Fédération Française de Javelot Tir Sur Cible (FFJTSC) et la Ligue Nord-Pas-de-Calais de Javelot T.S.C. L'agrément ministériel de la fédération est obtenu le 16 janvier 1984. Le javelot entre dès lors dans les salles de sport pour ses compétitions officielles.

Carte Région Nord Pas-de-Calais Le javelot, jeu traditionnel du Nord de la France :

Le jeu de javelot est donc un jeu traditionnel qui se joue essentiellement dans la région Nord - Pas de Calais et la Somme.

Néanmoins il existe des clubs en Moselle, région Parisienne, dans le Gard et l'ile de la Réunion.

Un javelot ressemble à une grosse fléchette dont le poids évolue entre 200 et 400 grammes.

Plumet pour javelot Pointe pour javelot Un javelot se compose de 2 parties :

- une pointe en métal,

- un empennage en plume qui en assure l'équilibre lors du lancer.

Il y a encore une bonne trentaine d'année, on jouait au javelot dans les cours de café, estaminet et dans les campagnes du Nord après une bonne journée de travail aux champs. Les gens se retrouvaient le soir, pour discuter, jouer ensemble et passer un bon moment oubliant ainsi les soucis de la journée terminée.

Un morceau de tronc d'arbre en peuplier, placé en bordure de pâturage, servait de cible. A défaut de tronc on se servait du seigle, il suffisait de serrer cette paille entre des chevrons de bois.

Artisan fabriquant de plumet On plantait alors au centre de cette cible, deux bagues en fer.

- une petite bague de quelques centimètres de diamètre,

- une grande bague d'une vingtaine de centimètres environ.

Les joueurs se trouvaient à une distance variant de 6 à 8 mètres, le but étant de lancer les javelots au centre de la plus petite des bagues.

Suivant les endroits les points ne se comptaient pas de la même façon.

La Fédération Française de Javelot Tir sur Cible a permis l'harmonisation des régles de ce jeu passionnant.

C'est moi joueur de javelot

Félicitations à tous ces gens, bénévoles, qui vont vivre le javelot est préserve ce jeu... je devrais dire ce sport, pour les générations avenir.

Le javelot est un jeu d'adresse qui demande beaucoup de concentration, de calme et un contrôle total du geste au moment du lancer, il est donc parfaitement adapté à un public jeune et / ou féminin.

Venez vous joindre à nous, le javelot se joue dans un très bon esprit de convivialité, vous serrez toujours les bienvenus.

Vive le javelot et vive les javeloteux !